Totus

Notes du texte A propos de MM.Boudarel, Faurisson...

1 [La direction de la revue a préféré substituer à ce terme celui de boue. J'avais donné mon accord.]


2 Voir Jacques Doyon, Les Soldats blancs de Hô Chi Minh, 1973. La trajectoire de Boudarel, appelé Boris dans le livre, est décrite dans le chapitre 7. L'auteur ne donne pas de détails sur la période du camp 113. [Depuis lors, G. Boudarel a publié son Autobiographie, en 1991.]

3 Voir le livre de Jean-Luc Einaudi sur l'affaire Iveton.

4 [En 1993, la Cour de Cassation lui a reconnu le bénéfice entier de l'amnistie de 1966.]


5 [Une commission d'enquête s'est réunie aux États-Unis autour de l'ancien ministre de la justice Ramsay Clark. Elle a publié un rapport circonstancié. Sur cette base, un tribunal international autoproclamé s'est réuni à New York à Pâques 1992 pour passer au moins un jugement moral. Voir, dans les ouvrages cités, R. Clark et al., War Crimes]

6 [Lorsqu'arrivé au terme de sa suspension, fin 1992, M. Notin voulut reprendre ses cours, les mêmes fascistoïdes l'en empêchèrent pas la force. De son côté, l'Université de Paris-vii a contraint M. Boudarel à prendre une retraite anticipée. La dégradation des moeurs n'est pas un vain mot.]

7 Le Monde, 15-16 juillet 1990. On notera, dans le même sens, l'article d'Alain Rollat, "Une belle occasion manquée", Le Monde, 27 juillet 1990.


 

| Accueil Totus |

[email protected]

L'adresse électronique de ce document est:

http://www.abbc.com/totus/204rhr4.html